Projet pédagogique

Le projet pédagogique de l'école chrétienne

« En matière d’éducation, il est légitime de soumettre les enseignants à une obligation de moyens mais pas à une obligation de résultats. »
« Les éducateurs ont le devoir de tout mettre en œuvre pour que les élèves réussissent en sachant que, in fine, ce sont les élèves qui décident de travailler ou de ne pas travailler. »

Philippe Meirieu.

L'Ecole Chrétienne

  • est lieu d’éducation: développer ses potentialités et construire sa personnalité.
  • veut éduquer tout l’enfant: sur le plan intellectuel, affectif, civique, social, corporel, esthétique, moral, religieux.
  • veut prendre en compte tous les enfants et chaque enfant: accueillir tous et chacun comme une personne unique et différente en tenant compte du vécu et de l’environnement.
  • vise à développer l’intériorité.
  • est une communauté: où les personnes désirent atteindre des objectifs communs et travaillent de manière permanente en interaction.

Les types de pédagogie de l’Ecole Chrétienne

Une pédagogie centrée sur l’enfant qui apprend

Une pédagogie :

  • dans laquelle l’enfant est acteur de ses apprentissages,
  • qui donne du sens aux apprentissages,
  • qui tient compte du vécu et de la personnalité de l’enfant,
  • interdisciplinaire.
  • dans laquelle les enfants sont invités à se mettre en recherche, à collaborer, à prendre des responsabilités.

Dans ce type de pratique, l’enseignant est un « facilitateur d’apprentissages ».  Ce rôle peut également être tenu par le groupe.

Une pédagogie participative

Les enseignants sont partenaires dans les choix, l’organisation, la réalisation et l’évaluation des différentes activités de classe, selon les besoins de chacun en tenant compte des programmes, des horaires, des contraintes ...

Nous appliquons une pédagogie qui met les enfants les uns avec les autres pour qu’ils apprennent les uns par les autres mais également les uns pour les autres.

Il s’agit de miser sur le co-apprentissage, de faire appel à l’action de l’enfant pour le reconnaître dans sa dynamique personnelle et dans sa dynamique sociale.

Une pédagogie différenciée

Nous appliquons une pédagogie qui tient compte des différences et les accepte comme une richesse.  Elle propose des rythmes, des situations, des outils, des techniques différenciées donnant à chacun la possibilité d’exploiter ses capacités propres.

Objectifs pédagogiques

Donner du sens aux apprentissages et assurer la continuité de ceux-ci

Nous appliquerons une pédagogie fonctionnelle qui place les apprentissages dans des situations leur donnant du sens.  Les notions ne sont pas vues pour elles-mêmes mais intégrées dans un ensemble où elles deviennent un élément indispensable à la réussite du projet entrepris.  Cette manière de procéder tendra à rendre l’enfant conscient du « pourquoi » il apprend.  

Respecter les rythmes individuels

  • Le respect des rythmes, des savoirs, des processus d’apprentissages de chaque enfant doit être une richesse permettant de construire ensemble et pour chacun des acquis mieux maîtrisés.
  • Les travaux à domicile sont adaptés aux besoins des enfants.  Dans notre école, chacun avance et progresse pour arriver aux objectifs fixés en fin de cycle.

Ces activités ne seront pas évaluées mais parfois individualisées selon les cas.

Harmoniser le passage « maternelle - primaire »

Grâce à des concertations et des pratiques pédagogiques adaptées (passage de productions d’enfants, méthode de lecture basée sur les acquis de 3° maternelle,..) permettant à chaque enfant de progresser à son rythme, nous favorisons un passage harmonieux entre le maternel et le primaire.

Empêcher tout redoublement pendant le cycle

Nous devons avoir comme objectif la réussite de chaque enfant en fonction de ses possibilités et de son déjà-là en nous éloignant le plus possible des notions de compétition, de comparaison, de classement, de gavage de matières qui sont encore, pour certains, des critères de réussite.

Pour cela, nous développerons des stratégies pédagogiques qui respectent les rythmes de chacun.  En fin de cycle, l’enfant devra maîtriser  les compétences prévues.  Si, après tous les efforts déployés, l’enfant n’a pas atteint le seuil des compétences exigé, il sera maintenu un an supplémentaire dans le cycle et nous mettrons tout en œuvre pour qu’il puisse redémarrer sur des bases solides.

Conforter l’équipe éducative dans une dynamique de la réussite

Il est important que chaque enseignant soit intéressé par la réussite de chacun de ses élèves en particulier et de tous les élèves en général (la formation globale de l’enfant est une affaire d’équipe !), donc à l’efficacité de ses pratiques.

Le pouvoir organisateur et la direction favoriseront un climat et des pratiques (concertations, formations, co-titulariat, ...) visant à entretenir et à développer le dynamisme de l’équipe.

Associer les parents de tous les milieux à la vie de l’école

  • La famille est partenaire de l’école  et donc co-responsable de l’éducation des enfants.  Elle doit donc suivre l’enfant dans sa vie scolaire, ne pas dramatiser les erreurs, valoriser les essais et les efforts entrepris, noter et applaudir les progrès, ...
  • Le journal de classe sera le lien privilégié entre les parents et les enseignants.
  • Une réunion collective sera organisée en début d’année, par classe ou par cycle, afin de donner les diverses informations nécessaires, les grandes lignes pédagogiques, les attentes des enseignants pour l’année à venir.
  • Deux réunions individuelles avec remise des résultats seront organisées en janvier et en juin.

Favoriser l’ouverture de l’école sur son environnement

Pour rencontrer cet objectif, nous organisons, de manière alternée, des classes de dépaysement.  Chaque enfant aura la possibilité de participer, au cours de sa scolarité, à des classes de mer ou des classes vertes, des classes de neige (5°ou 6°),…

Nous profiterons aussi de toutes les occasions d’exploiter l’environnement immédiat de l’école.

Nous mettons également en place un projet d’apprentissage précoce du néerlandais (cfr Projet d’établissement).

Déceler les difficultés des enfants et leur apporter les remédiations nécessaires

Nous travaillons en équipe avec le PMS de Jambes et l’IMS de Gembloux.  Pour les problèmes plus spécifiques, les parents sont invités à contacter ces centres.

Afin d’avoir un regard objectif, nous inscrivons nos classes à différentes évaluations externes : épreuves interdiocésaines ou cantonales en fin de 2° primaire et en fin de 6° primaire, évaluations externes de la Communauté française, …

Cela nous permet de situer l’élève, le profil de la classe, d’évaluer notre pratique. L’enfant recevra quatre évaluations par année scolaire.  Ces évaluations seront le reflet de différents aspects :     

  • Résultats des contrôles de l’acquis
  • Attitude face au travail
  • Attitude sociale
  • Conseils pour progresser